Test air et inspections de moisissure

Le prélèvement d’échantillons d’air au cours d’une inspection de moisissure est important pour plusieurs raisons. Les spores de moisissures ne sont pas visibles à l’œil nu et seule une analyse en laboratoire permet d’identifier le type de moisissure en question. Faire analyser des échantillons est également utile pour démontrer l’étendue et la gravité d’un problème de moisissure, ainsi que pour évaluer l’exposition humaine aux spores de moisissure. Après avoir résolu la problématique, de nouveaux échantillons sont généralement prélevés afin de garantir que toutes les moisissures ont été convenablement éliminées.

De plus, les échantillons d’air peuvent être utilisés pour recueillir des données sur les spores de moisissures présentes à l’intérieur d’une maison. Ces échantillons sont prélevés à l’aide d’une pompe qui force l’air dans un dispositif de collecte dans le but de capter les spores de moisissure. L’échantillon est ensuite envoyé à un laboratoire aux fins d’analyse.

Test air: Dispositifs d’échantillonnage d’air

Il existe plusieurs types de dispositifs utilisés pour collecter des échantillons d’air pouvant être analysés pour détecter les moisissures. Voici quelques exemples :

  • des échantillonneurs d’impaction qui utilisent une pompe à air calibrée pour impacter les spores sur une lame de microscope préparée;

  • des échantillonneurs de cassettes, soit à usage unique ou jetable, qui emploient l’air forcé pour impacter les spores sur un support de collecte; et

  • des collecteurs de particules en suspension dans l’air qui piègent les spores directement sur une boîte de culture. Ceux-ci peuvent être utilisés pour identifier les espèces de moisissures découvertes.

À quel moment doit-on prendre un échantillon et faire un test air ?

Il est généralement préférable de prélever des échantillons si un examen visuel non invasif révèle une croissance apparente de moisissure ou des conditions pouvant éventuellement en être la cause, telle qu’une intrusion d’humidité ou des dégâts d’eau. Les odeurs de moisi peuvent également être un signe qu’une formation de moisissure s’est propagée. Si aucun signe n’est apparent, un ou deux échantillons d’air intérieur peuvent toujours être prélevés chaque année afin de garantir une bonne qualité de l’air en tout temps.

Les échantillons d’air extérieur servent généralement de contrôle aux fins de comparaison avec les données tirées de ceux à l’intérieur. Deux échantillons, l’un du côté au vent et l’autre du côté sous le vent de la maison, aideront à établir un tableau plus complet de ce qui se trouve dans l’air et peut entrer dans la maison par les fenêtres et les portes. Pour obtenir une comparaison optimale, il est fortement recommandé de prendre les échantillons extérieurs et intérieurs au cours de la même journée, ou à quelques jours d’intervalle au plus tard.

Quelles sont les conditions idéales lors du prélèvement ?

Des échantillons d’air peuvent être prélevés dans toutes les zones d’une maison où l’on soupçonne la présence de moisissure afin de vérifier et de rassembler plus d’informations. L’intrusion d’humidité, les dégâts d’eau, les odeurs de moisi, la croissance apparente de moisissures ou les conditions favorables à une telle croissance sont autant de raisons courantes pour recueillir un échantillon d’air. Ils doivent être prélevés près du centre de la pièce, avec le dispositif de collecte placé à 3 à 6 pieds du sol.

Dix minutes suffisent pour que la pompe à air fonctionne pendant le prélèvement des échantillons, mais cette durée peut être réduite de moitié si vous craignez que le mouvement de l’air provoqué par une activité intense à l’intérieur puisse altérer les résultats. Le temps d’échantillonnage peut même être encore plus court s’il existe une source active de poussière, provenant par exemple d’une construction en cours.

L’échantillonnage doit avoir lieu dans des espaces habitables de la maison, lesquels seront fermés pour que personne n’y entre, afin de contribuer à la stabilisation de l’air et à la reproductibilité de l’échantillonnage et des mesures. Pendant le prélèvement de l’échantillon, les fenêtres et les portes extérieures doivent rester fermées, sauf lors d’une entrée et d’une sortie normale de la maison. Il est préférable que les échangeurs d’air (autres qu’une fournaise) ou les ventilateurs qui échangent de l’air intérieur-extérieur soient désactivés pendant l’échantillonnage.

Difficultés et aspects pratiques du test air

Il est important de noter que l’échantillonnage de l’air n’est qu’un outil parmi tant d’autres lors de l’inspection d’une maison pour détecter des problèmes de moisissure. En effet, un échantillon d’air ne suffit pas à confirmer ou à réfuter l’existence d’un problème. De tels tests doivent être accompagnés d’une inspection visuelle et d’autres méthodes de collecte de données, telles qu’un échantillon de surface. Les niveaux de spores en suspension dans l’air intérieur peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, ce qui peut fausser les résultats si l’on ne prend pas soin de configurer correctement l’échantillonnage. Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel en matière d’échantillonnage de l’air intérieur pour détecter les moisissures.

Les échantillons d’air peuvent être utilisés afin de s’assurer qu’il n’y a pas une source importante de moisissure non encore trouvée quelque part dans la maison. En effet, ils peuvent détecter de longues chaînes de spores encore intactes. Normalement, ces chaînes se séparent rapidement lorsqu’elles se déplacent dans les airs. Ainsi, un échantillon révélant des chaînes intactes peut indiquer la présence de moisissure à proximité, éventuellement non découverte lors d’autres tests et examens visuels.

En résumé, lorsqu’ils sont prélevés dans des conditions contrôlées et correctement analysés, les échantillons d’air servant à détecter les moisissures sont utiles pour comparer les niveaux de particules relatifs entre un problème et une zone de contrôle. Ils peuvent également être cruciaux pour comparer les niveaux de particules et la qualité de l’air dans une zone avant et après l’élimination des moisissures.

Prix et services offert pour votre test air