Si vous résidez dans une maison construite avant les années 1990, alors il y a de fortes chances qu’elle contienne de l’amiante. En effet, avant cette période, la majorité des matériaux de construction contenaient en abondance de l’amiante. Aujourd’hui, cet élément ne figure plus dans ces matériaux. Alors si vous résidez dans un logement qui en contient, vous avez des raisons de vous demander si vous n’êtes pas en danger.

L’amiante est-il dangereux ?

Oui, ce silicate fibreux est un problème de santé publique. Toutefois, l’amiante devient un problème lorsqu’elle est libérée dans l’air à la suite de la dégradation d’un matériau qui en contient. En effet, lorsqu’un matériau amiantifère se dégrade, ce silicate est ventilé puis reste en suspension dans l’air. Alors, ceux qui respireront cet air auront inhalé de minuscules fibres d’amiante.

Voici quelques situations qui occasionnent la libération de l’amiante :

  • déblaiement des bardeaux amiantifères ;
  • ponçage de revêtement d’amiante ;
  • fracture de matériaux insonorisant contenant de l’amiante ;

Toute manipulation ou toute intervention sur un matériau qui contient de l’amiante peut libérer ce silicate fibreux dans l’air. Si vous résidez dans une maison qui contient de l’amiante, votre santé en sera sérieusement affectée. C’est donc dangereux de vivre dans une telle maison.

Risques sanitaires relatifs à l’amiante

Une fois que les particules d’amiante sont dans l’air, elles entrent dans les poumons de la personne qui respire cet air. Ensuite, ce silicate fibreux s’installe dans la zone inférieure de cet organe afin de favoriser le développement de fibroses pulmonaires. Cette dernière est dénommée « amiantose ».

Par ailleurs, l’amiante modifie la nature de la muqueuse retrouvée au niveau de la plèvre. Toutes ces affections pulmonaires concourent à la diminution de la fonction respiratoire. Il y a des risques que la personne qui en est sujette en décède.

Sur le long terme, si vous résidez dans une maison couverte de tuile d’amiante ou constituée de tout autre matériau amiantifère, vous développerez un cancer du poumon ainsi qu’un mésothéliome. Il s’en suivra une toux et des douleurs au niveau du thorax. De nombreuses autres maladies sont directement ou indirectement liées à une inhalation prolongée d’amiante.

Découverte d’amiante à la maison : que faire ?

En tant que non-professionnel, vous ne pouvez en aucun cas détecter la présence d’amiante dans votre maison. Vous pouvez juste supposer que ce silicate est présent dans votre maison en raison de l’année de construction de cette dernière. Pour en avoir le cœur net, vous devez solliciter les services d’un diagnostiqueur immobilier. Ce dernier est compétent pour révéler effectivement la présence d’amiante dans les matériaux de votre maison.

Si vous soupçonnez qu’un matériau de votre maison contient de l’amiante, ne l’enlevez pas par vous-même. Éviter aussi de percer le mur de votre maison. Vous devez attendre les conclusions du diagnostic amiante. Si le diagnostic révèle effectivement qu’il y a de l’amiante chez vous, vous devez immédiatement recourir aux services d’une désamianteur. En fonction du type de matériau amiantifère, il vous dira comment procéder.

Précisons qu’avant de vendre ou mettre en location un bien immobilier datant d’avant 1997, vous devez procéder à un diagnostic amiante. Il s’agit d’une obligation légale. Il en est de même avant tous travaux de démolition d’un tel bien.

Peut-on se protéger de l’amiante ?

Dans l’idéal, il faut faire retirer les matériaux amiantifères par un professionnel lorsqu’il y en a dans votre maison. Toutefois, vous avez la possibilité de vous protéger contre ce silicate fibreux le temps d’engager de véritables travaux qui pourraient vous revenir cher. Comme mesures de protection contre l’amiante, il y a :

  • le port régulier de masque P3 ;
  • l’humidification régulière du matériau amiantifère ;
  • la limitation de l’usage d’outils à grande vitesse notamment la perceuse ;
  • le contournement du matériau amiantifère ;
  • Etc.

Par mesure de précaution, consultez au plus tôt un médecin.

Comment retirer l’amiante de chez soi ?

Vous ne pouvez pas retirer ce silicate fibreux de chez vous par vous-même. Il s’agit d’une intervention qu’il faut strictement confier à une entreprise spécialisée dans ce genre de travaux. Si vous résidez à Montréal ou dans les périphéries, votre meilleur allié pour vous débarrasser définitivement de l’amiante est l’entreprise GESQ.

Présent à Montréal & Rive-Sud et à Laurentides & Laval, le « Groupe Environnement Santé Québec » intervient depuis plus d’une décennie dans les maisons de ses clients québécois pour en retirer l’amiante. Étant des professionnels, nous procédons avant tout à une analyse de la qualité d’air ambiant dans votre maison. Cela nous permet de déterminer le degré de contamination en amiante de votre résidence. Si le rapport est positif, nous sécurisons votre maison puis procédons à sa décontamination complète.