Matériaux amiante

Matériaux pouvant contenir de l’amiante

L’amiante est le nom générique d’un certain nombre de fibres minérales présentes dans les formations rocheuses. En raison de sa solidité, de sa durabilité et de sa résistance au feu, l’amiante a déjà été utilisée dans la construction et d’autres industries. De plus, elle a été ajoutée à divers produits, notamment dans la fabrication des isolants et des carreaux de plafond.

L’amiante étant souvent mélangée à d’autres substances, c’est très difficile de l’identifier visuellement. Le seul moyen de savoir avec certitude s’il y a présence d’amiante, c’est de soumettre un échantillon à un laboratoire d’amiante dûment accrédité.

Quels sont les risques liés à l’amiante ?

Des études sur la santé indiquent que le fait de respirer de grandes quantités de fibres d’amiante peut accroître le risque de certains types de cancer du poumon. Cependant, si les fibres d’amiante sont adéquatement enfermées dans un produit, il n’y a pas de risque significatif pour la santé. Le danger potentiel survient lorsque les fibres d’amiante sont libérées, rejetées dans l’air, puis inhalées, .

Quelles sont les sources probables de matériaux amiante ?

Aujourd’hui, peu de produits contiennent de l’amiante et ceux-ci sont réglementés et correctement étiquetés. Cependant, avant les années 1970, de nombreux types de matériaux et produits de construction résidentielle contenaient de l’amiante et étaient susceptibles de libérer des fibres dans l’air. Ces matériaux comprennent :

  • Toiture en amiante-ciment, toiture en feutre, bardeaux et bardage.

  • Isolation de grenier en vermiculite.

  • Revêtements de sol en vinyle, amiante, asphalte et caoutchouc, y compris le support et les adhésifs utilisés pour installer les carreaux de sol.

  • Dalles de plafond acoustiques contenant de l’amiante.

  • Tuyaux de chauffage d’eau chaude, conduits de chauffage, réservoirs d’eau chaude et chaudières isolés avec une couverture en amiante ou du ruban adhésif en papier contenant de l’amiante.

  • Feuille de ciment, carton et papier utilisés pour isoler les fours et les poêles à bois.

  • Matériau d’insonorisation ou de décoration pulvérisé sur les murs et les plafonds.

  • Composés de jointoiement et de cloison sèche pour murs et plafonds.

  • Peintures texturées.

  • Joints de porte dans les fours, poêles à bois et à charbon.

  • Cendres et braises artificielles utilisées dans les foyers à gaz.

  • Couvertures de planche à repasser, tampons de cuisinière et gants ignifuges plus anciens.

  • Anciens modèles de certains sèche-cheveux.

  • Plaquettes, garnitures de frein, revêtements d’embrayages et joints d’étanchéité pour véhicules.

Comment identifier matériaux amiante?

Vous ne pouvez pas identifier les éléments pouvant contenir de l’amiante simplement en les regardant. Le seul moyen de confirmer la présence d’amiante est de prélever plusieurs échantillons du matériau et de les faire tester par un professionnel. Si vous soupçonnez de l’amiante, l’approche la plus sécuritaire consiste à traiter le matériau comme s’il en contient.

Que dois-je faire en présence de maériaux amiante ?

  1. Ne paniquez pas ! En fonction de l’état, de l’emplacement et de la probabilité d’enlever ou de déplacer l’amiante, il est préférable de ne rien faire. L’amiante qui est bien enfermée et en bon état, c’est-à-dire qu’il n’ya aucun risque de libération des fibres dans l’air, devrait être laissée tel quel.

  2. Vérifiez le matériel régulièrement, en recherchant les signes d’usure ou de dommages. Ne dérangez pas et ne touchez pas le matériau, et veillez à ce qu’il ne soit ni frotté ni frappé, ni soumis à des vibrations, à un flux d’air extrême ou à l’humidité, car cela peut entraîner la libération des fibres dans l’air.

  3. Si le matériau en amiante est endommagé ou si vous envisagez un projet de rénovation domiciliaire qui affectera la zone contenant de l’amiante, contactez un professionnel pour une réparation ou un retrait efficace.
    Par exemple, une réparation effectuée sur un isolant de tuyau, de fournaise ou de chaudière scellera ou recouvrira l’amiante. Le matériau sera traité avec un scellant qui lie les fibres entre elles ou sera recouvert d’un enduit afin qu’elles ne puissent être libérées.

  4. L’élimination de l’amiante est généralement l’option la moins souhaitable, car elle présente le plus grand risque de libération des fibres dans l’air et peut s’avérer très coûteuse. Toutefois, si vous remodelez ou que l’amiante est très endommagé, son enlèvement représente le meilleur choix. Cette procédure complexe et potentiellement risquée ne devrait être entreprise que par un professionnel qualifié et expérimenté dans le domaine de l’élimination de l’amiante.

En ce qui concerne l’amiante, matériau potentiellement dangereux, vous avez tout intérêt à contacter une équipe de professionnels pour son élimination et son identification. Gardez toujours à l’esprit que parfois, il est préférable que l’amiante ne soit ni touchée ni dérangée. Si vous soupçonnez la présence d’amiante dans votre maison, agissez comme si la zone était touchée et faites appel à des experts le plus rapidement possible.

FAITES TOUJOURS AFFAIRE AVEC DES EXPERTS EN DÉCONTAMINATION AMIANTE